Nous avons envie de participer à la Semaine d’Information sur la Santé Mentale (SISM) organisée du 16 au 29 mars 2020.

Le thème national de la SISM est la discrimination.

En effet, il nous semble particulièrement  important de sensibiliser le grand public sur le territoire de la vallée d’Azergues et du Pays de l’Arbresle. Nous avons décidé d’un commun accord de monter une action conjointe avec le Groupe d’entraide Mutuel (GEM) « l’Arbre à Palabre » à l’Arbresle. L’Association départementale de l’Education à la Santé (ADES) du Rhône nous accompagne dans cette démarche.

Sensibiliser « sans prise de tête »

Nous avons demandé à la compagnie Tenfor de créer un spectacle de « théâtre forum » sur l’univers des personnes souffrant de troubles psychiques et leur entourage proche .  Nous avons choisi cette troupe parce qu’elle est reconnue pour son travail de qualité dans de multiples événements culturels. Cet art permet avec la participation de chacun de parler et d’imaginer collectivement des solutions alternatives.
Marie-Neige Granados, la vice présidente de la douceur de l’Hêtre a eu l’occasion d’expérimenter le spectacle proposé sur le thème de la douleur. Elle en garde un souvenir très enrichissant humainement et un accès à des informations précieuses.

Par cette action, nous proposons une amorce à la réflexion de manière ludique. La date et le lieu seront communiqués dès la 1ère semaine de février.
Afin de régler le cachet de la Compagnie de théâtre et de proposer un verre de l’amitié, nous avons lancé une campagne de dons en ligne. Chaque don compte, 1euro solidaire c’est déjà bien! Voici le lien: https://www.helloasso.com/associations/la%20douceur%20de%20l%20hetre/collectes/sensibilisation-sur-les-troubles-psychiques-aupres-du-grand-public

Propulsé par HelloAsso

Origine du projet

L’éloignement des dispositifs de soutien, d’information et de formation n’aide pas la population en milieu rural à ouvrir son regard sur la santé mentale.La stigmatisation des personnes fragilisées par les troubles ainsi que leur entourage ne permet pas une réelle inclusion. Les faits divers ne sont pas représentatifs pourtant ils alimentent les clichés et la peur.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *